ACTUALITE
Concours de cartes: interviews

Pour ceux qui n'auraient pas encore lu les interviews des gagnants du concours de carte Tripwire, voici donc venue les nterviews par Daniel Shannon traduites de l'anglais vers le français par nos soins.

Après que Tripwire ait désigné les cartes gagnantes, j'ai eu l'opportunité d'interviewer chaque créateur de ces cartes. Ce qui suit est l'annonce, ainsi que l'histoire derrière chacune de ces cartes (les interviews complètes suivront plus tard).


À une époque où les développeurs semblent de plus en plus enclins à distribuer des outils de modding pour leurs jeux, Tripwire Interactive, l'équipe de modding constitué en studio de développement, se démarque comme l'un des développeurs les plus sympathiques pour les moddeurs. Depuis neuf ans que Red Orchestra: Combined Arms a remporté le premier concours Make Something Unreal, le haut commandement de Tripwire n'a jamais oublié ses racines de moddeurs. Par exemple, Tripwire a négocié un accord pour développer le mod Killing Floor de Alex Quick, en un jeu commercial complet. Ils ont aussi publié The Ball, qui était l'un des gagnants du concours Make Something Unreal de 2010. En outre, ils ont aussi par le passé embauché ou eu des contrats avec des moddeurs pour créer des cartes pour la série Red Orchestra, et Killing Floor. Plus important encore, ils ont organisé des concours de création de cartes sur tous leurs jeux, avec des prix très généreux à remporter. La phase finale du concours actuel de cartes pour Red Orchestra 2 n'est pas différente. Chacun des six gagnants remportera de l'argent pour leur travail, et le Grand Gagnant remportera quant à lui pas moins de dix mille dollars, un ordinateur Origin dernier cri décoré spécialement par une peinture Red Orchestra 2 personnalisée.

L'un des gagnants a mentionné que l'échelle et la nature diverse des batailles sur le front de l'Est peut inspirer un moddeur pour créer des cartes très différentes établies dans ce conflit. Ce concours a certainement donné lieu à un large éventail de cartes, à la fois en termes de gameplay et de configuration. Les gagnants nous ont donné des cartes de combat rapproché dans les tranchées, de grandes batailles de chars, des échanges de feu obscurcis par le brouillard, et des bagarres brutales dans des environnements allant de ruines urbaines, à une forêt couverte de neige, et des plaines calmes (enfin, elles étaient calmes avant que tous ces gens commencent à mourir).

Meilleur remake de carte Red Orchestra: Ostfront 41-45

Arad 2 par John Chalabi (Wolverine) a fini 3ème

Arad 2 Tanks transforme la carte Arad de RO: Ostfront, d'une carte combinée où l'on devait conquérir les plaines de la côte ouest de la Roumanie, en une carte uniquement avec des chars qui se déroule sur le même territoire maudit. John Chalabi, qui crée des cartes depuis Unreal Tournament, dit que c'est la meilleure communauté qu'il connaisse. «J'ai tellement lu sur les forums le besoin de cartes plus grandes, que j'ai voulu la faire sur une plus grande échelle. J'ai eu de bons retours sur des choses comme mes arbres, mes barrières, et objets destructibles, le brouillard, les effets d'eau, etc... Disons que la carte est ce qu'elle est aujourd'hui grâce à la communauté. Je voudrais donc remercier chacun ayant participé et aidé pour la carte. »


Rakowice par Johan van Pelt (Drecks) a fini 3ème aussi

Johan van Pelt, qui a remporté la 3ème place dans chaque catégorie, a commencé à créer des cartes pour Medal of Honor: Allied Assault. Pour lui, le choix de refaire Rakowice n'a pas été très difficile, pas seulement parce que c'était sa carte favorite sur RO, mais parce que RO2 possédait déjà beaucoup d'objets pouvant être utilisés pour ce remake. En complément de ceux-ci, il a créé plusieurs modèles et textures qui collent au thème de la carte, l'aéroport Rakowice de Krakow. Les retours des joueurs n'ont pas été faciles à rassembler, mais certains retours ont été fait par Steam. Ceci a permis de subtiles changements tels que l'ajout de couverture au premier objectif, ou des modifications des distances des zones d'apparition sur la carte. « Après tout, les joueurs n'aiment pas marcher trop longtemps pour rentrer dans l'action. »


Stalingrad Kessel par Floriant Montaut (Attila) a fini 2ème

Florian Montaut a commencé à faire des cartes rudimentaires sur RO pour son clan qui appréciait énormément RO pour l'expérience de « simulation accessible ». Les souvenirs des cartes RO, associés à la passion de Florian Montaut pour le gameplay de RO2 l'ont mis sur le chemin de la reconstruction de Stalingrad Kessel. Il a choisi cette carte en particulier parce qu'il a voulu créer une carte où les sapeurs jouent un rôle clé et que « le succès des attaquants dépend de leur approche sur la carte. » Si les discussions colériques sur les serveurs publics ne sont pas d'une grand aide, les sapeurs russes compétentes forment l'ingrédient décisif pour une victoire Allié. Florian Montaut admet que Stalingrad Kessel « aurait été un massacre pour les Alliés » sans retours de la communauté. Un exemple de la façon dont la carte a été modifiée est le changement des points de réapparition de l'Axe de sorte que les Russes puissent progresser avec plus de facilité au-delà du point A.


Gumrak Station (remake de Basovka) par Maik Dokter (Rekrut) remporte la 1ère place.

Maik Dokter a décidé de refaire Basovka, où les allemands doivent attaquer les positions défensives des russes, pour finalement capturer la gare, parce qu'elle avait un « très bon système de tranchées » qu'aucune carte de RO2 n'avait à ce moment. Il voulait conserver le combat de tranchées brutal de Basovka, tout en important le lieu du conflit vers la région de Stalingrad à partir de l'ouest de l'Ukraine. Il a trouvé « une bonne base » pour son remake dans la gare de Gumrak. Comme les autres gagnants, il remercie les joueurs l'ayant aidé à développer sa carte. En particulier, les joueurs ont été exceptionnels pour trouver des bugs ou des petites erreurs que Maik n'aurait pas découvert par lui-même.


Meilleur carte originale :


Cold Steel de Johan van Pelt (Drecks) a fini 3ème

Johan faisait des cartes sur le thème de Stalingrad sur Call of Duty: United Offensive avant que RO: Ostfront sorte. Pour lui le front de l'Est était un terrain fertile pour faire des cartes car « c'était un conflit si grand et diversifié ». Cold Steel fut le résultat du désir de faire une carte sur ce thème, en partie car il était impressionné par la taille de la cité d'Octobre Rouge, de Lazur ou des Usines de Tracteurs. Johan a travaillé dans une fonderie donc il savait « ce qu'on y trouvait ». Il a pu combiner ce savoir avec certains de ses propres murs et sols, ainsi que certains objets personnalisés. Avec ceci, et un peu de commentaires des joueurs lui demandant de réduire la taille du seconde objectif, il a pu transformer son concept initial de deux grands halls d'usine en la dernière version de Cold Steel.


Bridges of Druzhina par Kieran Tobin (Harley) a fini 2ème

Il est difficile de croire que cette carte est la première qu'il ait fait. Bridges est une boucherie où les russes doivent se battre pour traverser des forets, des plaines, des environnements urbains, et deux ponts mortels. Kieran aime ce genre de changements car, pour lui, « cela crée une histoire avec des passages mémorables tout du long ». Qui pourrait oublier, en se vidant de son sang sur le dernier pont, son assaut victorieux quinze minutes auparavant à la boulangerie ? Une fois qu'il a eu l'idée de cette carte, « il a juste suffit d'apprendre à le faire ». Pour donner à cette carte un environnement unique, il a créé ses « propres textures de terrain, modélisé des arbres et de la végétation, et aussi les ponts et bâtiments ». Il a ensuite dessiné la disposition sur une serviette et a « commencé à partir de là ». Bien évidement, il n'est pas évident d'équilibrer une carte avec un crayon et une serviette. Heureusement, les forums ont aidé Kieran à tout modifier « des temps de capture à l'introduction d'un tank russe ». Le résultat parle de lui même, et on ressent presque l'agonie du soldat russe parvenu au dernier objectif à une minute de la fin.


Winterwald de Danh Truong remporte le Grand-Prix

La carte remportant le grand prix, Winterwald, est probablement remarquable pour sa foret unique, les différents chemins pour accéder à chaque objectif, et son brouillard ambiant. On peut dire que c'est d'autant plus impressionnant qu'il n'a jamais créé de carte auparavant. Danh ne s'était jamais plongé dans la série RO avant un weekend gratuit sur Steam. « Après avoir joué une heure, je suis tombé amoureux de ce jeu, et l'ai acheté », dit-il, « même si j'ai passé plus de temps à mourir dans les tranchés encore et encore ». 300 heures de jeu plus tard, Danh était un peu lassé par l'ambiance de Stalingrad, et inspiré par les scènes de la Bataille des Ardennes de la mini-série Band of Brothers, il a décidé de faire une carte hivernale dans la forêt.

Bien sur, le meilleur dans le développement de cette carte était le fait, comme il le dit, « qu'il n'avait aucune idée de ce qu'il faisait ». Il a du apprendre en faisant sa carte. Heureusement, ses compagnons mappeurs lui ont offert leur aide. Par exemple, Johan van Pelt lui a enseigné quelques trucs, et il a utilisé les arbres de Kieran Tobin (en espérant qu'ils ne le regrettent pas maintenant).

Certains des aspects les plus uniques de Winterwald ne faisait pas parti des plans initiaux de Danh. Par exemple, l'atmosphère brumeuse, qui a été pour Danh source de « nombreuses plaintes et compliments », a été ajouté par la suite dans le développement. Une raison à ceci était le fait que les joueurs placés en haut de la colline « voyaient les éléments lointains se charger à l'écran » ce qui réduisait les performances du jeu. Il y avait aussi un problème de manque de couvertures le long de la carte. Plutôt que réduire la colline, ou ajouter un peu de débris partout, Danh ajouta du brouillard. Ajouté aux multiples chemins, le brouillard a donc ajouté un élément de tension. Mais où sont donc ces lâches allemands tentant de capturer la colline de notre mère patrie ?

Traduit à partir de l'article de Daniel Shannon : http://www.heroesofstalingrad.com/counterattack-map-making-competition/mapping-contest-interviews/




Retour au sommaire    Réagir à l'article
Posté par : Omano le 03/10/13
Page Précédente: Red Orchestra 2 France  Page Suivante: Forum