ACTUALITE
Interview de John Gibson


Tripwire à propos de rendre des jeux moddable: "C'est beaucoup de travail, mais ça le vaut."

Voici le titre de l'article original de PC Gamer traduit par nos soins, accompagné de l'interview complète en vidéo (en anglais) de John Gibson, président de Tripwire interactive.

Tripwire Interactive fait parti de cette poigné de studios qui ont fait le saut d'une petite équipe de modding, vers un studio professionnel. Jusqu'à l'an dernier, le studio opérait de l'étage inférieur d'une église en Géorgie. En sortant Red Orchestra 2 et en passant les 1,7 millions de Killing Floor vendus (qui était un mod à la base), Tripwire a encouragé et récompensé les créateurs de cartes, et de mods.

Pendant que Red Orchestra 2 était en développement, Tripwire annonça la création d'un SDK, pour permettre aux moddeurs de commencer à travailler dessus avant la sortie du jeu. Avec le soutient des mods de moins en moins présent sur les jeux modernes, j'ai questionné le président de Tripwire, John Gibson, pour savoir à quel point il était difficile d'offrir la possibilité de modding, alors qu'ils étaient eux même en train de développer le jeu.

"C'était vraiment un gros travail, Parfois nous avions notre équipe entière travaillant seulement sur le SDK, pendant que nous dévelopions toujours le jeu. Il y avait des mois ou nous étions genre 'Okay, ce mois-ci on doit se mettre sur le SDK pour que l'équipe Rising Storm puisse avancer.' C'était beaucoup de travail, mais je pense que ça en vaut le coup. Une des forces majeurs du monde du PC est la moddabilité".

En plus de Rising Storm, John Gibson mentionne que d'autres mods sont en développement pour Red Orchestra 2: In Country: Vietnam, un mod première guerre mondiale Grabenkrieg, et des véhicules supplémentaires. "En tant que développeur c'est vraiment amusant de pouvoir tester ces contenus. Parce que quand vous développez quelque chose, vous le voyez ... et vous y jouez des centaines de fois avant que ca soit fini. Mais quand du contenu moddé apparait, vous l'essayez simplement comme un fan, et c'est vraiment excitant."

John Gibson a aussi emmis une critique sur la politique de DICE à propos de Battlefield 3, et son manque de modabilité. "Il sont clairement arrivés et ont dit 'On ne donnera pas d'outils pour modder car on pense que les moddeurs ne sont pas assez malins, ou assez bons (je ne me souviens pas de l'expression exacte) pour utiliser nos outils'. Et je pense que c'est vraiment honteux, car une des choses qui a fait de Battlefield un succes était le mod Desert Combat. J'ai entendu de source sûre que la moitié des gens qui achetaient Battlefield 1942 l'ont fait pour jouer à Desert Combat. Et ne pas donner les outils de modding a amputé Battlefield 3 de toute initiative de ce genre. C'est une véritable honte vous savez, il pourrait y avoir des très bons jeux de tir, ou un très bon mod qui pourrait en sortir. Et les fans sont dèçus à cause de ça."




Cette interview complète et détaillée, est disponible dans la vidéo ci-dessus (en anglais) on y entends des choses très intéressantes, comme par exemple la reconnaissance du président de Tripwire lui même, d'avoir sorti le jeu un an trop tôt.



Retour au sommaire   
Posté par : Omano le 04/14/13
Page Précédente: Red Orchestra 2 France  Page Suivante: Forum